" "...Assez, assez ; finissez vos accusations, mademoiselle. Rien ne m’ennuie comme ces querelles, que vous recommencez chaque fois que vous avez fait une sottise qui vous fait gronder."


Genevieve baissa la tête en jetant un regard de reproche à Georges ; il ne dit rien, mais il était visiblement mal à l’aise et n’osait pas regarder sa cousin

16

Genevieve, jeune orpheline recueillie par son oncle M.Dormère. Celui est aveuglé par l'amour qu'il porte pour son fils, Georges qui ne fait que des bêtises et laisse lâchement sa cousine se faire réprimander par son oncle pour une faute qu'elle n'a pas commise. Heureusement, Genevieve trouve du réconfort et du soutien auprès de ses amis Mademoiselle Primerose, le gentil Jacques, son serviteur dévoué Rame et sa bonne Pélagie.

J'ai beaucoup aimé ce roman où la justice l'emporte sur le mal. J'ai beaucoup aimé le personnage de Mademoiselle Primerose qui ne se gêne pas pour prendre parti et dire ouvertement ce qu'elle pense même si elle est très bavarde et qu'il ne faut pas tout lui confier... Et bien entendu j'ai beaucoup ri avec le personnage de Rame qui est très spontané et a le coeur sur la main.

Sareyna